Arboriculture

Bilan Arboriculture

Bilan Arboriculture

Cet action ambitionne de mobiliser un panel de méthodologies afin d’améliorer les outils d’aide à la décision (OAD) utilisés en centre technique agrumicole pour le pilotage de l’irrigation.

Il s’agit dans un premier temps de mieux caractériser les besoins hydriques des cultures via

(1) le suivi spatialisé de l’humidité en zone racinaire (prospections géophysiques)

(2) le suivi de la transpiration des arbres par combinaison de plusieurs techniques (flux de sève, potentiel hydrique du xylème, covariances turbulentes).

Les mesures collectées permettent dans un second temps d’ajuster les outils opérationnels de type FAO-56. Ainsi, l’OAD CITRIG est conçu dans un souci de simplicité, puis mis à disposition des utilisateurs via des ateliers collaboratifs .

Cette action est appréciée par le milieu professionnel, et des demandes émanent d’autres organisations agricoles.

Cette action est en cours d’approfondissement avec le démarrage d’un doctorat sur la modélisation des flux, en lien avec le démarrage de deux projets de recherche contractuels (FLUXMED, ALTOS).

Cette action repose sur de nouvelles collaborations (CTA, INRGREF, CESBIO, iEES, CERTE), elle mobilise des compétences en bioclimatologie, géophysique, irrigation et conseil technique (axe 1, 2 et valorisation).

Les actions transversales conduites dans des cadres plus larges que NAÏLA sont relatives à des projets contractuels de grandes envergures dans lesquelles le collectif NAÏLA s’est engagé avant et durant NAÏLA 1, et qui ambitionnent

(1) d’analyser les coévolutions des ressources en eau sous l’influence des changements climatiques et anthropiques (occupation du sol, trajectoires d’utilisation de l’eau),

(2) d’explorer la modulation des mosaïques paysagères pour optimiser les services paysagers, et

(3) d’étudier l’impact de l’utilisation des terres sur la vulnérabilité des sols à l’érosion.

Des études intégrées en finalisation reposent sur:

(1) l’établissement de scénarios spatialisés à l’horizon de plusieurs décennies en termes de climat, d’occupation du sol, de conservation des eaux et sols, et de consommation en eau par l’irrigation, et

(2) la quantification de leurs impacts sur l’érosion ainsi que la recharge des aquifères et des barrages.

En savoir plus

Actions en détails

Action I: Transfert d’outil aux agents de développement: Consommation en eau des cultures et impact des changements climatiques

Activité transversale du LMI entre l’axe 2, l’axe 3 et l’axe valorisation – Action financée 2018

En savoir plus

Objectifs Cette action vise le transfert des acquis de recherche, établis dans le cadre de la convention recherche & développement INRGREF / CTA, aux structures de développement agricole de la région de Korba – Nabeul
Démarche/méthodologie 1/- Établir un format transférable de l’outil d’estimation des besoins en eau des agrumes, pour différents types de sol, différents âges des arbres, différentes densités de plantations et différentes conditions climatiques ; 2/- Préparer un format transférable de l’outil de calcul du temps d’irrigation pour différents systèmes d’irrigation ; 3/- Participer à l’organisation des journées d’information et des ateliers visant à transférer les outils développés au profit des acteurs du développement
Principaux résultats Méthode de transfert

X