Formation

L’axe formation ambitionne d’enrichir, avec les résultats de recherche, les enseignements actuels sur le thème de l’évolution des ressources en eau de leur gestion. La plupart des actions se font au-delà du cadre de l’axe formation, soit à l’intérieur du LMI (axes de recherche), soit au travers des projets contractuels, ou alors en coordination avec des initiatives portées par d’autres structures.

Les activités de formation au niveau master et doctorat relèvent surtout des axes de recherche et des actions transversales, car les travaux correspondants y contribuent fortement.

Qu’elles s’adressent à des étudiants ou à des chercheurs, les écoles de terrain se révèlentêtre des outils très efficaces d’échange et de formation, notamment en soulignant la nécessité de visions holistiques pour traiter des socio-hydrosystèmes complexes et en permettant le développement de réflexions pluri- et inter-disciplinaires

L’idée de développer des modules de formation numériques est soutenue par le LMI et elle mobilise les bonnes volontés pour la réflexion sur le contenu. La réalisation pratique est moins avancée, du fait de la disponibilité limitée des chercheurs pour des actions en marge de leur activité principale alors que le temps requis pour la production de produits soignés est important.

Le renoncement à la forme stricte du MOOC permet une plus grande liberté dans les formats et les contenus, dont le développement différencié peut mieux s’adapter à la disponibilité des collègues. Mais pour accroître le rythme de production des modules d’enseignement numérique, il faut développer les compétences techniques des collègues impliqués via la formation à l’utilisation de matériel audio-visuel et la formation aux spécificités de la pédagogie numérique. Au-delà des partenariats au sein de NAÏLA, ces développements de ressources numériques s’appuient sur le GDRI ARID et le PSF ARID-Formation dont les moyens et réseaux fournissent un appoint intellectuel et matériel utile.

Un autre élément majeur est l’instauration de séminaires /webinaires sur des aspects thématiques ou méthodologiques, par exemple les observatoires ou les techniques d’observation via l’instrumentation. En effet, nos étudiants ont une faible expérience pratique et se trouvent face à des techniques de plus en plus pointues qui nécessitent une certaine maîtrise. Il importe tout autant de consacrer d’autres sessions à l’analyse critique et au processus de construction de la démarche scientifique.

Détails de l’action

X